YANGAMBI
Posted 5 days ago

CHARGÉ DU PROJET TERRAIN

Secteur de tutelle : Field Office

Lieu d’affectation: Yangambi avec des déplacements à Kisangani

Catégorie d’emplois: Sciences exactes et naturelles

Type de contrat : Personnel non permanent

Durée du contrat : Une année renouvelable (avec 3 mois de période de probation)

Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 5-AOUT-2022

 

Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

 

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

 

Le Projet « Faire de la réserve de biosphère de Yangambi un pôle scientifique d’excellence sur la biodiversité et le Climat » ci dénommé YANGAMBI PÔLE d’EXCELLENCE, est mis en œuvre par l’UNESCO.
Sous l’autorité générale du chef de bureau de Kinshasa et la supervision directe du coordonateur du projet, le chargé de projet terrain:

 

1.    Appuie la coordination du projet : 

i)   Contribue à la préparation  des  plans de travail trimestriels du projet, faire le suivi des activités de terrain et de la mise en œuvre des contrats avec les différents prestataires ;
ii)   Conçoit et organise les réunions de concertation des diverses parties prenantes du projet au niveau local ;
iii)   Contribue à la préparation logistique des réunions et des ateliers techniques et de formation sur le terrain
iv)    Prépare les rapports d’activités narratifs et  tout autre documents requis pour reporting du projet consolidé au niveau de la coordination

2.    Assure le suivi journalier et l’animation sur le terrain de la mise en œuvre des activités locales telles que décrites dans le document de projet en étroite collaboration avec les partenaires de mise en œuvre 

 

3.    Etre l’interface du projet avec tous les partenaires sur le terrain qui opèrent dans les zones d’activité du projet : 

a.    i) Assurer une communication fluide avec les partenaires directs de mise en eouvre du projet (ERAIFT, UGent, CSB/CEBios, INERA, Comité MAB) ainsi qu’avec toutes les parties prenantes sur le terrain;

b.    ii) Produire le matériel sur l’état d’avancement du projet  sur le terrain pour assurer une information régulière du donateur et de toutes les parties prenantes nationales  et locales

iii) Contribuer aux activités de communication et assurer la visibilité du projet et de ses partenaires.

 

4.    Sensibiliser et renforcer les capacités des communautés locales sur le programme MAB et la gestion des réserves de biosphère notamment en ce qui concerne le  zonage territorial et la gouvernance participative. 

i)    Faciliter la mobilisation des structures nationales pertinentes et des communautés locales dans la mise en œuvre des activités du projet ;

ii)    Concevoir et organiser les réunions de concertation des diverses parties prenantes du projet au niveau local ;
iii)    Contribuer à la préparation logistique des réunions et des ateliers techniques et de formation sur le terrain
iv)    Faire une cartographie des activités génératrice de revenus déjà en cours dans le paysage de Yangambi et en concertation avec les communautés bénéficiaires, faire des recommandations sur les activités à proposer dans le cadre du projet
v)    encadrer les études socio-économiques et sur les modèles de gouvernance participative pertinente pour le zonage de la RB de Yangambi

 

5.    Participer activement aux activités de suivi-évaluation du projet : 

i)    s’assurer de la bonne exécution sur le terrain des Accords de partenariat, contrats et des fonds mis à disposition
ii)    Participer aux missions régulières de suivi-évaluation des activités sur le terrain;
iii)    Appuyer la capitalisation et la diffusion des résultats du projet.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)

Responsabilité (F)
Communication (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)

Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

QUALIFICATIONS REQUISES

 

Education 

  • Diplôme universitaire (Master ou équivalent) en géographie, socio économie, patrimoine culturel touchant la mobilisation sociale, développement local et gouvernance; sociologie appliquée au développement local; économie de l’aménagement et du développement local; aménagement du territoire et développement économique local;
  • Un diplôme universitaire de premier degré combiné avec deux années supplémentaires d’expérience qualifiante pourrait être accepté au lieu du diplôme universitaire supérieur.

 

Expérience professionnelle

  • Au moins 4 ans d’expérience dans les domaines du développement local.
  • Avoir exercé suffisamment dans le paysage de Yangambi et avoir une connaissance pratique du terroir et des enjeux de sauvegarde de la biodiversité et des ressources naturelles, de la dynamique des acteurs et des communautés locales ;
  • Une expérience dans une réserve de biosphère ou dans le cadre du programme MAB est un atout.
  • Expérience de travail avec les élus locaux, autorités traditionnelles, les communautés rurales, les associations

Savoir-faire et compétences 

  • Une aptitude à la concertation et excellente compétence en négociation.
  • Excellent sens de la communication (écrit et oral).
  • Autonome, organisé et rigoureux,  avoir un bon esprit d’équipe plurisdisciplinaire
  • Avoir d’excellentes qualités rédactionnelles et de grandes capacités de synthèse et d’expression orale ;
  • Capacité à effectuer régulièrement des missions en particulier dans des contextes divers et difficiles.
  • Capacité à travailler de façon autonome avec un minimum de supervision.
  • Capacité à travailler sous pression en accordant une attention particulière aux détails et à la qualité du travail.
  • Capacité à prendre des initiatives et à fournir des services de qualité dans les temps requis.
  • Capacité à travailler au sein d’équipes multiculturelles et multisectorielles.
  • Bonnes compétences informatiques (MS Word, Excel, Powerpoint, systèmes de base de données, Outlook, etc.)

 

Langues 

  • Excellente connaissance du français et bonne connaissance de l’anglais.

QUALIFICATIONS SOUHAITEES

 

Expérience professionnelle

  • Expérience dans un projet similaire en Afrique centrale

 

Savoir-faire et compétences 

  • Connaissance du système des Nations-Unies et de son fonctionnement, en particulier les règles et procédures de l’UNESCO.

Langues

  • Connaissance d’une des langues locales parlées dans le paysage de yangambi

L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.

L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d’États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.

https://careers.unesco.org/job/Kinshasa-Charg%C3%A9-du-Projet-Terrain/751290102/

Hits: 41

Job Features

Job Category

Program

Apply Online